Isolation mur en pierre lame d’air : Comment isoler un mur en pierre avec une lame d’air

L’isolation d’un mur en pierres ne fonctionne pas de la même manière que les autres types de murs. C’est une structure qui a besoin de respirer pour la santé de votre logement, surtout si vous isolez depuis l’intérieur.

Pour garder une lame d’air suffisante, vous devez respecter quelques exigences durant les travaux. Celles-ci vont garantir une isolation à la fois acoustique et sonore.

Un mur creux - Livios

Isolation mur en pierre lame d’air : Comment isoler un mur en pierre avec une lame d’air 

Cette opération délicate requiert avant toute action de définir le bon isolant à utiliser. Cette page accessible en un clic vous donne plus d’infos sur ce matériau important. Sa qualité va impacter soit positivement ou négativement sur le résultat après les travaux et leur durabilité.

Choisir un isolant adapté

Les murs en pierres sont des structures esthétiques qui ne résistent pas à l’humidité. C’est la raison pour laquelle les matières isolantes que vous devez utiliser pour cloisonner ces structures ne doivent pas en produire.

Il est vital de préférer des isolants qui résistent à l’humidité. Ceux qui l’absorbent ne sont pas non plus les matériaux qui vous rendront service.

La liste des isolants en lesquels avoir confiance est limité à ceux-ci :

  • liège ;
  • bois massif ;
  • fibres de bois.

Vous n’aurez pas à craindre que ces matériaux se mettent à pourrir dès qu’ils feront face à l’humidité. Ils n’en absorbent pas au risque d’aider des acariens à proliférer dans le mur pour se faufiler dans votre intérieur. Vous gardez les lieux sains de façon durable grâce à ces isolants qui sont recyclables.

Procéder à l’isolation du mur de manière aérée 

Dans la pratique, l’isolation requiert de déplacer tous les meubles et autres objets encombrants (horloges pendues, photos et installations murales). Vous nettoyez en dessous du mur la zone dégagée sur laquelle vous comptez poser l’isolation.

Installez l’armature qui va accueillir les couches d’isolants. La mesure indiquée pour chacune d’elle est de 20 centimètres environ pour une épaisseur de 5 centimètres environ.

L’armature que vous devez construire pour insérer l’isolant doit être en bois. Elle va permettre de soutenir toute la structure de cloisonnement. Ces travaux sont dans les cordes d’un professionnel alors, faites-vous assister surtout si vous manquez de temps.

Quel est l’espace à maintenir entre le mur et le dispositif d’isolation ?

La forme d’isolation qui requiert une lame d’air entre le mur et le dispositif de cloisonnement réduit l’espace habitable. Le minimum suggéré demeure de 2 cm entre les deux extrémités. Certains vont jusqu’à prévoir cinq centimètres ou plus, perdant davantage de leur surface intérieure.

C’est un espace à ajuster selon l’épaisseur totale du dispositif d’isolation. La couche d’isolant prendra environ 7 cm auxquels s’ajoutera l’armature pour le contenir.

Cela représente plusieurs valeurs à prendre en compte pour trouver l’espace à libérer. Faites le maximum pour dégager une lame d’air de plus des 2 cm minimum à prévoir. Cela va laisser l’air circuler activement entre les pierres.

Lorsque ces dernières seront mouillées, elles vont se sécher plus vite. Le mur et son isolation demeureront secs pour éviter que vous soyez contraint de changer l’isolation. La chaleur sera aussi évacuée par les courants d’air frais.